AT : Les Emotions de base – la Joie 3/3

Bonjour,

Un nouvel outil du coach a été mis en ligne sur le site Coaching-GH.

  • Thème : Les outils de l’Analyse Transactionnelle.
  • Sujet : Les émotions de base : la joie 3/3.

Extrait de la page :

Les EMOTIONS : ce qui fait de nous des humains.

Nous avons vu dans l’article précédent « AT : les émotions – les familles d’émotions » qu’il existait 4 émotions de base, 4 émotions qui agissent sur nous et sur lesquelles nous pouvons agir. Nous avons également vu dans l’article « AT : les émotions – mes émotions et moi » que, même si nous disposions dès la naissance de ce registre de 4 émotions, notre éducation et nos expériences de vie font que nous utilisons plus ou moins ces 4 émotions de base.

Dans les pages qui suivent nous allons aborder la gestion de l’émotion « la joie ».

Gestion de la joie

Ce qu’il ne faut pas faire

Je commence par le chapitre « Ce qu’il ne faut pas faire » parce que naturellement c’est ce que nous avons tendance à faire, et ce que nous voyons ou entendons encore trop souvent.
Surtout ne pas se priver de la joie ni réduire la durée de son expression.

Pour nos propres joies :

  • nier sa joie, la refuser (ex : « Ce qui m’arrive c’est normal, pas la peine d’exprimer ma joie »)
  • avoir honte de ressentir de la joie (ex : « Avec la crise on ne peut pas rire » )
  • penser qu’il n’y a rien à faire avec la joie (ex : « Il reste du boulot à faire »)
  • vouloir ne ressentir aucune joie (ex : « La joie n’a pas sa place dans notre famille »)
  • ne jamais réfléchir à ses propres joies parce que c’est inutile

Pour les joies chez l’autre :

rabat-joie

  • nier ou refuser qu’ils éprouvent de la joie
  • se moquer de lui, de sa joie
  • considérer que sa joie est un problème
  • donner des conseils ou remarques « malsains » tels que « Tu n’es pas le seul à avoir ton bac, et alors », « C’est bien beau tout ça mais il faut se remettre au travail », « Bac+5, d’accord, ce n’est pas ça qui donne du boulot », « Si tu avais des résultats équivalents en maths, ce serait bien ».
  • juger la personne (les jugements ne sont que le reflet de notre propre vision)

Ce qu’il faut faire

Puisque la joie est le seul moyen de « remplir » notre réservoir d’énergie positive, il faut d’une part sauter sur toutes occasions pouvant nous apporter de la joie et d’autre part faire durer ces moments. Encore une fois tout est question de dosage.

On distingue 4 grandes familles de moments qui peuvent nous apporter du plaisir, de la joie :

  • les physio-plaisirs,
  • les socio-plaisirs,
  • les psycho-plaisirs,
  • les idéo-plaisirs.

Voyons comment chacun peut vous apporter de la joie …


La suite de cette page est réservée aux abonnés.

Si vous êtes abonné(e) et connecté(e), vous pouvez voir la page complète en cliquant ICI .

Si vous n’êtes pas abonné, vous pouvez le devenir en cliquant ICI.

Bonne lecture.

Gilles Hidoux
06.61.77.73.34
gilles@coaching-gh.com
http://coaching-gh.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *