Particuliers

Les transitions de vie chez les particuliers

Entre sa naissance et sa mort la vie d’un individu est une suite de phase : foetus, bébé, enfant, adolescent, crise d’adolescence, jeune adulte, adulte mature, crise de milieu de vie, senior, grand-senior. Le passage d’une phase à l’autre peut nécessiter une transition de vie à part entière. Et à l’intérieur même de chacune des phases il peut y avoir des transitions de vie en fonction des évènements vécus. Chaque évènement, qu’il soit interne à la personne ou provenant de l’extérieur, peut être à l’origine d’une transition de vie (cf page <Accueil>). Ces transitions de vie ont un impact direct sur la construction et l’évolution de l’identité même de l’individu. Il grandit, il mûrit, il évolue, il change.
Chenille-papillon-2

Rappel de quelques exemples de transitions de vie pour un particulier

Dans le domaine personnel :

  • crise d’adolescence,
  • mariage, naissance d’un enfant,
  • crise de milieu de vie,
  • séparation, rupture, divorce, rupture de pacs,
  • décès d’un parent ou d’un proche,
  • perte d’une relation,
  • départ des enfants,
  • naissance des petits enfants,
  • déménagement,
  • entrée en retraite (attendue ou forcée),
  • un accident, une maladie grave,
  • un changement important de comportement (arrêt de tabac, alcool, drogue, …),

  • Dans le domaine professionnel :

  • changement d’orientation professionnelle,
  • réorganisation professionnelle,
  • changement de hiérarchie,
  • évolution de carrière,
  • promotion,
  • prise de responsabilité,
  • promotion attendue donnée à quelqu’un d’autre,
  • mutation,
  • perte d’un emploi,
  • période de chômage (plus ou moins longue),
  • Que se passe-t-il dans des transitions de vie ?

    Comme nous l’avons vu dans la page <Accueil>, une transition consiste à passer d’un état-stable-avant à un état-stable-après. Un état stable ou une stabilité est un état où la vie coule ses jours sans problème, où l’on ne se pose pas de question, où tout va bien, où tout est en équilibre. On va donc passer d’une certaine stabilité à une autre stabilité en passant par un changement qui provoque une instabilité plus ou moins profonde :

      • Une stabilité : Il y a un état-avant, stable, où l’on ne se pose pas de question, où tout va bien, où tout est en équilibre.
      • Un changement : Puis un évènement (ou des évènements) arrive apportant avec lui son lot de problèmes, de doute, d’incompréhension et d’incertitude, de flou et de mal-être, où tout va mal et où le déséquilibre s’installe. Cette période d’instabilité peut durer plus ou moins longtemps et comporter plus ou moins de douleur interne.
      • Une stabilité : Puis arrivera un nouvel état, un état-après, où de nouveau on en se posera plus de question, où il n’y aura plus de problème, où tout ira bien et où l’équilibre réapparaitra.

    La transition de vie c’est ce qui se passe entre les deux états, l’état-stable-avant et l’état-stable-après. C’est la gestion du changement pour passer d’un point de stabilité à un autre point de stabilité. C’est la gestion du changement pour limiter la durée et l’inconfort inhérents à cette période.

    « Transiter » d’accord, mais pour aller où ?

    Le passage de l’état-stable-avant à l’état-stable-après en passant par un moment d’instabilité peut présenter quelques difficultés :
    Transitions-de-vie

  • L’état-stable-avant est connu. C’est un état dans lequel nous avons trouvé nos habitudes, nos repères, et nous y apprécions ses avantages et nous nous sommes accommodés de ses inconvénients. Nous sommes en zone connue, en zone de confort.
  • L’état-stable-après est par définition nouveau donc inconnu. Et nous avons des difficultés à identifier les avantages et les inconvénients de ce nouvel état (dans tout état, quel qu’il soit, il y a des avantages et des inconvénients). Et dans cette méconnaissance du « futur » nous pouvons même avoir tendance à minimiser les avantages et maximiser les inconvénients.
  • Et puis comment trouver le chemin pour aller d’un point connu (l’état-satble-avant) à un point inconnu (l’état-stable-après) ? C’est comme définir un itinéraire de voyage en connaissant la ville de départ mais pas la ville d’arrivée !
  • Dans les pages suivantes, vous trouverez des informations sur les transitions de vie qui touche le domaine personnel :

  • la page <Particuliers : Méthode> présente une méthode pour sortir au plus vite de la crise (le Quoi rééquilibrer ?)
  • la page <Particuliers : Programme> présente un programme d’accompagnement dédié (le Comment rééquilibrer ?)
  • A très bientôt.

    Gilles Hidoux
    06.61.77.73.34
    gilles@coaching-gh.com
    http://coaching-gh.com

     


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *